Dimanche 9 Mai – URRUGNE
18h : MĂ©tamorphoses

avec Rudolf LUTZ (orgue)

Chargement en cours…


Toute la fougue de Rudolf Lutz.... Nous invitons pour la première fois à Urrugne l’organiste, claveciniste, compositeur, chef d’orchestre suisse, Rudolf Lutz. Personnalité inclassable, Rudolf Lutz est une sorte de Cantor égaré au XXI° Siècle. Ce musicien caméléon connait une multitude de répertoires, dans lesquels il promène sa vitalité communicatrice et son sens de l’humour. Considéré comme un des meilleurs improvisateurs européens, ses performances spontanées sont stupéfiantes et d’autant plus appréciées qu’il les commente avec verve et pédagogie. Un musicien compositeur, grand connaisseur de l'écriture pour orgue Son récital sera d’autant plus exceptionnel que ce musicien n’accepte plus que très rarement de se produire hors de son «fief» de St-Gallen en Suisse (où il dirige une remarquable fondation consacrée à Bach).
Il fera montre de son talent hors du commun en alternant pièces Ă©crites et pièces improvisĂ©es : il est capable de crĂ©er dans l’instant des pièces dans le style de diffĂ©rents compositeurs (par exemple Sweelinck, dont on cĂ©lèbre le 400° anniversaire de la naissance, Buxtehude, dĂ©cĂ©dĂ© un neuf mai… et Bach , bien entendu). Le concert sera interactif : le pubic pourra proposer des thèmes d’improvisation et mĂŞme poser des questions. Avec sa verve de pĂ©dagogue, Rudolf Lutz expliquera au choix comment se construit une toccata, une sĂ©rie de variations, ou encore une fugue.
Un moment mémorable à ne rater sous aucun prétexte!

Au programme : Sweelick, Buxtehude, Bach et tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur les variations, prĂ©ludes, les toccatas ou les fugues…




Lundi 24 Mai – BAYONNE (Ă©glise St Etienne)
18h : L’esprit souffle oĂą il veut

avec Liana GOURDJIA, (violon)

et Simon ADDA-REYSS (orgue)

Chargement en cours…

Toute la fougue de l'âme slave.... C’est à Bayonne, l’après-midi du lundi de Pentecôte que nous accueillerons pour la première fois la grand violoniste russe Liana Gourdjia. Formée en Russie puis aux Etats Unis par Menahem Pressler et Janos Starker (excusez du peu !), c’est une habituée des grandes scènes internationales.
A l’âge de six ans, elle joue pour la tĂ©lĂ©vision et devient cĂ©lèbre dans toute la Russie, donnant de nombreux concerts sur les grandes scènes de son pays natal, notamment dans la grande salle du Conservatoire TchaĂŻkovski Ă  Moscou, ou la Philharmonie de Saint PĂ©tersbourg. C’est le dĂ©but d’une carrière qui la conduit Ă  Ă©tudier aux USA puis Ă  jouer Simon Adda-Reyss, un chambriste hors pair pour le Pape Jean-Paul II au Vatican, Ă  l’Unesco Ă  Paris et aux Jeux Olympiques d’Atlanta…
C’est un honneur de recevoir une telle virtuose, en compagnie de son partenaire, chambriste accompli : Simon Adda-Reyss. Nous avions déjà pu apprécier, voici deux ans, le talent éclatant de cet organiste, qui est aussi pianiste et professeur assistant au Conservatoire de Paris.
Leur programme intitulé «l’esprit souffle où il veut» honore la joie de la fête de Pentecôte à travers des pièces de Bach, et des œuvres romantiques de César Franck et Charles-Marie Widor.
Oeuvres de Bach, Franck, Chausson, Widor,…




Avant-programme susceptible de modifications

Concerts retransmis sur grand Ă©cran